Connect with us

Vie pratique

Nettoyer sa cigarette électronique

Comment nettoyer sa cigarette électronique ?

Nettoyer sa cigarette électronique : les meilleures méthodes à appliquer !

L’utilisation quotidienne de la cigarette électronique implique de salir son couvercle ainsi que le dépôt de certaines impuretés à l’intérieur de ses filtres. Pour une hygiène impeccable, il est plus qu’important de nettoyer fréquemment sa cigarette électronique.

Plusieurs méthodes existent dans le monde des vapoteurs selon le type de cigarettes électroniques et les outils utilisés. Nous avons réuni les meilleures méthodes pour nettoyer une cigarette électronique afin de vous aider à entretenir votre compagnon quotidien.

Le nettoyage simple de sa cigarette électronique

Différentes méthodes pour nettoyer une cigarette électronique existent depuis la sortie de cet appareil de détente et de relaxation. Des plus complexes aux plus simples, nous avons choisi la méthode que tout vapoteur peut appliquer directement à partir de matériel dont tout le monde dispose chez lui.

La méthode de nettoyage de cigarette électronique la plus simple consiste en l’utilisation d’eau et de mouchoirs en papiers. Pour la réaliser, vous aurez besoin de : votre cigarette électronique, d’un bac étanche plus grand que votre cigarette électronique, de mouchoirs en papier, d’eau chaude et d’un sèche-cheveux (ce dernier outil est facultatif). Les étapes à suivre pour ce nettoyage simple sont :

  • Le désassemblage complet de la cigarette électronique et le retrait de la batterie. Cette étape doit se faire sur une surface plane afin de ne pas perdre les joints de sa cigarette.
  • Une fois votre e-cigarette démontée, séparez la batterie du reste et disposez les composants à l’intérieur de votre bac en plastique.
  • Versez de l’eau chaude directement sur les différents composants de votre cigarette électronique.
  • Vous pouvez rincer chaque composant de façon indépendante afin d’extraire les saletés qui s’y sont accumulées.
  • Laissez reposer pendant une dizaine de minutes avant d’extraire votre cigarette démontée.
  • Séchez tous les composants un à un avec des mouchoirs en papier ou utilisez un sèche-cheveux pour accélérer le processus. Assurez-vous d’avoir séché tous les composants avant de les assembler à nouveau.

Le séchage à l’aide de papiers est pratique, mais peut parfois laisser des morceaux à l’intérieur du réservoir. Il est important qu’aucun débris de papier ne soit présent sur les composants de la cigarette électronique pour ne pas l’endommager. Vous pouvez utiliser comme alternative une serviette en tissu réutilisable.

L’utilisation d’outils professionnels pour le nettoyage de sa cigarette électronique

Pour les passionnés de cigarettes électroniques, des méthodes plus sophistiquées et plus efficaces sont disponibles sur le plan pratique. Les deux plus importantes restent la méthode chimique et la méthode ultrasonique.

Nettoyer sa cigarette électronique chimiquement

Pour réaliser ce nettoyage désinfectant et purifiant, il est important de disposer d’un agent chimique nettoyant tel un acide faible ou une base faible. Les étapes sont simples :

  • Démonter sa cigarette électronique comme pour la méthode simple à l’eau.
  • Une fois les différents composants désassemblés, les plonger dans le liquide chimique et les laisser pendant 10 minutes.
  • L’utilisation de gants et de lunettes de protection est plus qu’importante pour le bon déroulement de cette technique.
  • Laissez sécher les composants à l’air libre.

Cette technique permet de dépurer sa cigarette électronique et de venir à bout des agents pathogènes qui la polluent.

Nettoyer sa cigarette électronique à l’aide d’un bac ultrasonique

Cette méthode nécessite un outil surpuissant qui permet de réaliser des nettoyages impeccables sans avoir à démonter les différents composants. Pour ce faire, il existe des minis bacs ultrasoniques sur le marché à des prix inférieurs à 50 euros. Les étapes de nettoyage à l’aide de cette méthode sont les suivantes :

  • Plongez votre cigarette électronique à l’intérieur du liquide du bac ultrasonique.
  • Mettez la machine en marche et faites bouger la cigarette électronique à l’intérieur.

Cette méthode ne prend pas beaucoup de temps et décolle toutes les impuretés de la face externe de la cigarette.

À quelle fréquence nettoyer sa cigarette électronique ?

Il est nécessaire de nettoyer sa cigarette électronique à fréquence régulière afin de se débarrasser des impuretés qui s’y déposent. Le nettoyage de sa cigarette électronique est aussi important pour éliminer toutes les germes présentes à sa surface après de longues utilisations. La meilleure fréquence de nettoyage d’une e-cigarette est d’une fois tous les 3 mois.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vie pratique

Peut-on assurer légalement un scooter sans BSR ?

Assurance scooter : est-il possible de l’avoir sans BSR

Les assurances sont des garanties exigées par la loi. Si vous avez un scooter, il vous est obligatoire de l’assurer. Or, il se peut qu’une personne puisse acheter un scooter sans avoir un brevet de sécurité routière (BSR). Dans ce cas, est-il possible d’assurer son scooter ? Quelle démarche faut-il suivre ?

Qu’est-ce qu’un BSR ?

Un brevet de sécurité routière (BSR) est un permis de conduire européen de catégorie AM. Il autorise son possesseur de conduire les deux roues et les quadricycles légers dès l’âge de 14 ans.

Il est obtenu après avoir passé et validé une formation théorique de deux niveaux (niveau 1 et niveau 2) (l’ASSR) et une formation pratique de 8 heures. La validation des attestations scolaires de la sécurité routière (l’ASSR) est indispensable pour passer à la formation pratique.

La durée de validité du BSR dépend de l’année de son obtention. Elle peut être :

  • Non limitée si le BSR est obtenu avant le 19 janvier 2013,
  • valable 15 ans si le BSR est obtenu après le 19 janvier 2013.

Le BSR est obligatoire pour toute personne ne possédant pas un permis de conduire de catégorie B et voulant conduire un cyclomoteur. Son prix peut aller de 150 à 400 €.

Comment assurer son scooter ?

L’assurance pour scooter est exigée par la loi, elle est donc obligatoire. C’est une garantie pour l’appareil et pour son conducteur en cas d’accidents.

L’assurance minimale demandée est l’assurance aux tiers ou la responsabilité civile, elle couvre les dommages matériaux et corporels causés par le conducteur aux tiers. Cependant, d’autres garanties complémentaires facultatives peuvent s’ajouter à celle-ci :

  • La garantie tout risque,
  • la garantie sécurité du conducteur,
  • la garantie contre les vols et les incendies,
  • la garantie de prêt du scooter,
  • la garantie de dépannage.

Une assurance scooter est nécessaire dès l’achat de l’appareil. Pour la faire, il suffit de choisir bonne compagnie assurance et de sélectionner l’offre qui vous convient.

Il faut savoir que les prix des assurances dépendent de plusieurs facteurs qui sont :

  • L’âge du conducteur : plus le conducteur est jeune, plus le prix est élevé,
  • le nombre d’années du permis : plus le permis est récent, plus le tarif augmente,
  • le sexe : les assurances pour les hommes ont un prix plus élevé,
  • le modèle et le type du scooter : en fonction du nombre de cylindres et des prix des pièces détachées du scooter,
  • le coefficient de réduction-majoration : si le conducteur n’a pas subit ou causé d’accident, il obtient un bonus et son coefficient est multiplié par 0,95. Dans le cas contraire, il obtient un malus et son coefficient est multiplié par 1,25.

Vous devez faire plusieurs devis pour choisir une compagnie avec un bon rapport qualité/prix, et pour bénéficier d’une bonne assurance. Vous devez ensuite remplir un formulaire précisant la nature de l’offre que vous avez choisit et préparer vos documents.

Les documents à fournir sont :

  • La photocopie de la carte grise,
  • la photocopie du permis de conduire,
  • un document attestant que le scooter appartient à l’assuré
  • copie des relevés d’informations établis par les assurances précédentes ou faire une déclaration sur l’honneur pour les nouveaux conducteurs.

Assurer son scooter sans BSR, est-ce possible ?

Il arrive que certaines personnes achètent un scooter et aient besoin de l’assurer sans forcément avoir un BSR. Cela est tout à fait possible et légale mais que dans certains cas.

Si le conducteur est né avant 1988 ou qu’il possède un permis de conduire de catégorie B, il peut assurer son scooter sans avoir un BSR à condition que l’appareil réponde à ses 3 critères :

  • Un 50 cc : un scooter de petite cylindrée avec un maximum de 50 cm3 en thermique,
  • une puissance de 4 kW : le scooter doit avoir une puissance maximale de 4 kW pour les scooters électriques,
  • une vitesse de 45 km/h.

Les pièces à fournir pour constituer le dossier dans ce cas sont :

  • La carte d’identité,
  • la carte grise.

Pour les personnes qui ne répondent pas aux conditions mentionnées ci-dessus ou âgées de 14 ans, il est obligatoire d’avoir un BSR pour pouvoir assurer et conduire un scooter.

Continue Reading

Trending

© Univers du Net : on trouve tout sur Internet !